Apprendre le tarot

Apprendre le tarot

Apprendre le Tarot

Découvrez les différents tirages du Tarot de Marseille, avec peu, ou de nombreuses cartes. Apprenez à tirer les cartes et à interpréter le sens de vos tirages, selon les particularités propres à certains tirages, et selon les symboliques des différents éléments représentés dans les cartes du Tarot de Marseille que nous avons regroupés pour vous par thématique. Découvrez aussi l’histoire du Tarot à travers les âges, de l’antiquité à nos jours.

Clé du Tarot

Introduction au tirage de Tarot

Lorsque vous tirez les cartes pour vous ou pour une tierce personne, vous pouvez choisir de vous fier à vos ressentis et à votre clairvoyance si vous êtes un sensitif et un intuitif. Vous n’avez pas besoin de conseils. Sinon, voici quelques principes de base à respecter, afin de gagner en assurance dans votre pratique du Tarot.

Ces principes ne sont pas les rituels liés traditionnellement à la cartomancie. Nous ne parlerons pas de purification, d’utilisation de telle ou telle main, de formules à réciter… Juste de ce qui permettra la mise en condition du consultant, de vous-même… et des cartes.

Voici des conseils pour:

  • La phase préliminaire (le « avant le tirage » )
  • Pour le moment du tirage des cartes proprement dit
  • Pour l’acte d’interprétation
  • Enfin, pour l’étape finale, avant et après la fin de la consultation
  • La mise au repos du jeu.

Clé du Tarot

Bref rappel sur la responsabilité du tarologue

Nous insisterons sur l’importance de la préparation mentale. Votre esprit doit être tout entier tourné vers les cartes. Pas de distraction extérieure, ni de déconcentration passagère. Si vous êtes impatient, si vous voulez gagner du temps en ne pratiquant pas cette mise en condition, vous risquez de rester en surface, et de fournir une interprétation des cartes plate ou faussée.

N’oubliez jamais la responsabilité qui est la vôtre quand quelqu’un vous demande de l’éclairer sur son présent ou sur son avenir. L’acte d’interprétation des cartes n’est pas un jeu. Le vrai tarologue, professionnel ou pas, a du respect pour les cartes et pour le consultant, il a le sens de l’honneur et il ne se contente pas de plaquer des banalités toutes prêtes sur les tirages.

Clé du Tarot

Préparation avant un tirage

Le choix de l’endroit

Choisissez un endroit calme , confortable et accueillant. Il faut que le consultant se sente à l’aise. N’abusez pas de l’encens, par exemple, car certaines personnes n’aiment pas son odeur. Ne chargez pas la table et le lieu d’un décor théâtral de liseuse de boule de cristal de bazar.Restez naturel(le). Par contre, mettez de l’ordre dans la pièce, le désordre risque de déconcentrer le consultant.

La place des cartes

Vous avez déjà posé sur la table votre jeu de cartes. Il est entre vous et le consultant, à égale distance de vous deux . Il faut que le consultant sente que ce jeu lui est là pour lui. Et qu’il lui accorde toute son attention. A vous de déterminer si vous allez permettre au consultant de toucher votre tarot ou pas.

La préparation du consultant

Vous demandez au consultant de se mettre en condition: il respire lentement pour se décontracter. Il se concentre sur la question qu’il va poser aux cartes. Vous faites de même: vous faites le vide dans votre esprit, en écartant toute préoccupation et toute distraction personnelles. Votre débit est lent , votre articulation claire. Ne tonitruez pas.

La préparation de l’interprète

Vous procédez à un vidage de votre esprit pour fixer toute votre attention sur les cartes et sur le consultant.Vous retracez mentalement le déroulement de la séance en entier, comme le ferait un athlète avant sa performance. Vous vous préparez à la découverte du mystère qui se cache dans les cartes que le consultant aura choisies.

La demande du consultant

Vous demandez au consultant quelle est sa question . Pour que sa demande soit parfaitement claire, elle sera formulée sous la forme affirmative ( par exemple: »Diane X ressent-elle de l’amour pour moi ? » et non « Est-ce que Diane X ne ressent rien pour moi? »). Pour donner plus de poids à la question,, vous pouvez faire écrire cette demande sur un papier préparé à cet effet( évitez les post-it, ou papiers déchirés, psychologiquement ça manque de sérieux).

Pendant tout ce temps, votre Tarot est posé entre le consultant et vous. Il est le lien entre vous deux et il capte les «ondes» émises qui circulent dans la pièce.

Tout comme un sportif va se préparer mentalement, avant le début de l’épreuve, à la performance qu’il va fournir, chacun des acteurs de la lecture des cartes se prépare au moment crucial de la «révélation» du message.

Clé du Tarot

Le tirage

Le choix d’un type de tirage

En fonction de la question posée, vous choisirez le type de tirage qui vous semblera le plus adapté à une réponse claire (reportez vous plus loin aux explications sur les nombreux tirages traditionnels). Vous pouvez aussi laisser libre cours à votre intuition et demander au consultant de tirer un nombre de cartes non conventionnel, spécialement pour ce moment-là.

Rien ne vous oblige à adopter un tirage plutôt qu’un autre, mais vous devez sentir si la réponse à la question posée par le consultant mérite beaucoup de détails, donc beaucoup de cartes. En cas d’hésitation dans le choix, prenez la décision de commencer par 3 cartes.

La préparation des cartes

Vous prenez ensuite en main votre jeu de tarot et vous le « chauffez » en brassant les cartes lentement.Il est de tradition de couper le jeu en deux tas (pas forcément égaux) et certains tarologues retournent les deux tas pour voir les « talons « , afin d’avoir un aperçu de la réponse donnée par les cartes. Rassemblez à nouveau les cartes en un seul jeu.

Si vous désirez un tirage avec des cartes inversées (la tête en bas), vous éparpillez avant tout les cartes sur la table, face cachée , et vous les ferez tourner du bout des doigts avant de les reprendre une à une pour les rassembler à nouveau en un seul tas.

Le choix des cartes et leur positionnement

Invitez le consultant à choisir une à une les cartes . Soit il vous les désigne, soit vous lui permettez de les prendre en main et de les poser, face cachée,aux places que vous lui indiquerez.

Si le consultant et vous êtes face à face, choisissez entre la pose des cartes pour le consultant ou pour vous . Tout dépend de votre confort de lecture : si lire des cartes qui ne sont pas dans la bonne position vous dérange, faites en sorte de les voir avec le numéro en haut et le nom en bas, sauf pour les cartes tirées inversées.

Autre solution: placez-vous à côté du consultant, en biais. Attention:un minimum de distance entre le consultant et vous est souhaitable pour le confort mental de chacun. Chacun d’entre nous délimite inconsciemment autour de lui une zone de confort, un périmètre de protection. Si cette frontière est franchie par une autre personne, nous ressentons de la gêne,ou de l’irritation, parce que le franchissement de notre limite est une intrusion.

Tout est à sa place, les cartes sont encore muettes car leur face est cachée. C’est le moment de les retourner. Laissez le temps au regard du consultant et au vôtre de découvrir ces cartes, qui ont soudain pris une grande importance.

Clé du Tarot

Interprétation du tirage

La prise de connaissance silencieuse du message des cartes.

Captez d’abord silencieusement l’ensemble du message apporté par les cartes retournées. Cette phase d’imprégnation est primordiale. Surtout si vos impressions sont négatives: au premier regard, vous savez intuitivement si les cartes que le consultant a tirées, même si elles ne sont pas renversées ou en contre, apportent un message pessimiste.

Maintenant, préparez mentalement la verbalisation de vos impressions, en choisissant les mots, afin de ne pas induire en erreur ou choquer inutilement le consultant.

Information importante a donner au consultant avant la lecture.

La première chose que vous dites au consultant est que les cartes montrent ce qui peut arriver si le consultant ne change pas sa façon de vivre son problème, sa mentalité. Vous insisterez sur le fait que chacun façonne son destin lui-même, que ce destin est en lien étroit avec le vécu passé et son présent. Il suffit de changer son comportement et son fonctionnement mental pour transformer le futur prévu par les cartes.

La lecture des cartes.

Vous voici arrivés au moment le plus important: comprendre et faire comprendre ce que disent les cartes. Opérez par intuition et par observation des cartes. Ne projetez pas sur les cartes ce que vous avez appris à travers les sites et les livres spécialisés.

Car les cartes d’un tirage n’ont de sens qu’en fonction des cartes qui l’entourent; et aussi en fonction de la place qu’elles occupent dans le tirage. Ainsi, une carte posée dans la partie réservée au passé n’aura pas la même résonance que si elle avait dû figurer dans la part réservée au présent. Même constat selon qu’elle représente le consultant ou un ennemi, etc.

Clé du Tarot

La phase finale

Procéder a un second tirage en cas de problème

Dans le cas contraire, reprenez toutes les cartes,mélangez-les et procédez à un deuxième tirage. Ca, c’est pour les cas épineux: par exemple si vous sentez que le problème auquel est confronté le consultant est grave, que le consultant représente un danger pour lui ou pour les autres,… Par précaution, assurez-vous que vous ne commettez pas une erreur d’interprétation.

Faire choisir quelques cartes complémentaires

S’il s’agit seulement d’éclaircir le sens d’une ou deux des cartes tirées, demandez au consultant de choisir d’autres cartes qui seront posées en partie sur celles qui posent un problème d’interprétation.

Garder une trace

A la fin de la séance ou au début, le consultant peut vous permettre de garder la trace de l’interprétation que vous venez de faire pour lui. Conseillez-lui de reprendre contact avec vous afin de vous informer de ce qui lui est arrivé après la consultation. Attention: les prévisions peuvent se réaliser plusieurs semaines, voire plusieurs mois après leur annonce.

Clé du Tarot

Conclusion

Finalement, le plus difficile n’est pas de bien connaître tous les sens possibles des arcanes majeurs ou mineurs du tarot que vous avez choisi. Le plus difficile, c’est de se laisser porter par les cartes, de faire un dosage savant entre ce que vous dit votre sixième sens ( ou votre voix intérieure), et ce que vous déduisez logiquement de l’observation des cartes tirées.