Image

Image

Le Tirage de Jean-Pierre et son Interprétation (Les Cartes Qui Font Peur)

C’est le moment de surmonter vos a-priori sur les “cartes qui font peur” telles que le Diable, la Maison Dieu, la Mort, voir la Lune, et d’aller au-delà des apparences. Car ces cartes cachent sous leur apparence des sens positifs profonds que nous allons explorer à travers le tirage suivant.

Pour plus d’information sur les significations spécifiques des cartes, cliquez sur le nom des carte mentionnées dans cet exemple de tirage:

Clé du Tarot

Le tirage de Tarot de Jean-Pierre

Jean-Pierre vient consulter les cartes parce qu’il ne va pas bien moralement et il somatise. Pourtant il est fier de son parcours: issu d’une famille modeste et mal structurée, il a su à la force du poignet se hisser à une position sociale imposante et fonder un foyer stable.

Malgré tout, à la cinquantaine, encore fringant, il se sent inexplicablement insatisfait, et il veut savoir à quoi est dû cette sensation de manque.

Voici dans l’ordre les cartes que Jean-Pierre a tirées:

L’Empereur

La Maison Dieula maison dieu

XIIIXIII

Clé du Tarot

Interprétation de la carte de l’Empereur

L’EMPEREUR, dans la place du passé. Depuis qu’il s’est affranchi de sa famille, Jean-Pierre a vécu selon des principes simples et efficaces. Son but, qu’il a atteint avec brio, était de ne manquer de rien, d’assurer à sa famille le confort et la sécurité et de montrer sa réussite. Il avait pris sa revanche sur la vie. Comme il possède tous les atouts (et les défauts) d’un dominant, il prenait du plaisir à accroître sans cesse ses biens matériels, à consolider sa position sociale et professionnelle, à diriger sa famille tout en récompensant généreusement femme et enfants, et il aimait impressionner ses connaissances.

Clé du Tarot

Interprétation de la carte de la Maison Dieu

Avec LA MAISON DIEU dans la place du présent, Jean-Pierre se sent aujourd’hui comme dans un champ de ruines. Il est ébranlé dans ses convictions, ses références lui paraissent fausses ou inadaptées. Les biens dont il s’est entouré lui semblent futiles (comme les boules colorées qui volent en tous sens) et son sentiment de sécurité et de pouvoir lui paraissent soudain illusoires ( comme le montre la position inconfortable des deux personnages propulsés hors de la tour).

Il comprend que c’est le moment pour lui et pour les personnes auxquelles il tient de reconstruire autrement. Il a encore assez d’énergie pour utiliser les grands moyens propres à éliminer radicalement ce qui ne lui convient plus (comme le montrent les flammes à droite de l’image).

.

Clé du Tarot

Interprétation du XIII

AVEC XIII dans la partie du futur, nous avons l’explication du pourquoi du malaise ressenti par Jean-Pierre: le sentiment de la perte de ses repères lui vient d’une prise de conscience imprévue. Il se rend soudainement compte que la vie qu’il s’est appliqué à construire n’est pas celle qu’il lui faut. La nécessité d’une remise en question le perturbe.La carte de XIII lui montre l’étendue du travail qu’il lui reste à faire.

La carte conseille à Jean-Pierre de placer l’énergie qu’il lui reste à accentuer le tri, à réduire en miettes ses anciennes valeurs, à se séparer des biens et des gens dont il ne ressent plus le besoin, et à faire la différence entre ce qui est superficiel et les vraies valeurs, essentielles pour une vie en accord avec les forces de l’univers et ses propres forces.

Jean-Pierre devra se dépouiller d’un tape-à-l’œil qu’il croyait indispensable, et descendre de son trône de chef. Il lui faudra s’accorder le droit de se tromper et de ressentir des faiblesses bien humaines. Il ira t à l’essentiel, et se montrera aux autres tel qu’il est vraiment (aussi nu que le squelette de XIII, réduit à l’essentiel). XIII lui montre qu’une fois allégé, il trouvera une vitalité sans précédent.

XIII est tourné vers le futur, il est en action, donc Jean-Pierre peut placer sa ténacité dans la réussite de son futur, la vraie réussite, basée sur les satisfactions spirituelles et sentimentales.