Le Diable dans le tarot de Marseille

Le Diable dans le tarot de Marseille

Le Diable – Arcane XV

Le nom de la carte effraie, l’image est repoussante. Et pourtant, Le Diable dans un tirage positif N’EST PAS l’annonce d’un événement terrible.

Clé du Tarot

Mots-Clés

Mots clés positifs

  • Personne imposante.
  • Intelligence supérieure.
  • Intuition aiguisée.
  • Vie sentimentale et sexuelle passionnée.
  • Amant exceptionnel.
  • Parent qui prépare très tôt ses enfants aux réalités de la vie et forge leur caractère.
  • Impressionne ses amis.
  • Aime être un centre d’intérêt.
  • Bon vivant, aime les plaisirs de la vie.
  • Ne se soucie pas du qu’en-dira-t-on, ni des règles moralisantes.
  • N’est pas un dissimulateur.
  • Professionnellement efficace.
  • Est fait pour diriger et pour prendre des responsabilités.
  • Vise la réussite et l’obtient.
  • Budget personnel géré d’une main de fer.
  • Rentrées d’argent.
  • Dépenses considérées comme le signe de la réussite et comme le moyen de s’offrir des plaisirs.
  • Santé solide.
  • Vitalité et équilibre physique et psychique

Mots clés négatifs

  • Personne malveillante ou menacée par quelqu’un de sournois.
  • Tyrannique ou au contraire soumis, et rongé par les complexes.
  • Esclave de ses pulsions, les subit sans volonté .
  • Ne sait pas communiquer.
  • Possessif .
  • Abuse de son pouvoir de séduction.
  • Manque de pudeur.
  • Nombriliste.
  • Ne pense qu’à sa carrière professionnelle.
  • Piétine les autres pour monter, ou utilise des moyens malhonnêtes.
  • Au contraire peureux et soumis.
  • Incapable de juger s’il fait preuve de professionnalisme ou pas.
  • Ne sait pas se remettre en question, dans tous les domaines amoureux, relationnel, professionnel, etc).
  • Place l’argent au-dessus de tout.
  • Prétentieux, aime éveiller la jalousie.
  • Ne sait pas compter ou bien est avare.
  • Mauvaise santé,à cause des excès en tous genres et d’un mauvais sommeil.
  • Dépendances nocives (alcool, cigarette, jeu,..).
  • Instabilité de son humeur à cause de rêves et sensations confuses désagréables, venues du subconscient qui lui rappelle un moment traumatisant vécu dans l’enfance.
  • Réactions somatiques à une situation difficile.

Clé du Tarot

Significations dans un Tirage

Le Diable est une carte de puissance et d’intelligence supérieure. De maîtrise hors-normes de soi et sur les autres. Le Diable est la vitalité débordante. Il est la force de la personnalité. Il est capable de rassembler les foules. Il a des pouvoirs de chamane.

Tout ce qui va suivre est écrit par commodité au masculin, mais ces significations conviennent aussi bien aux personnes de sexe féminin. N’oublions pas qu’un personnage de tarot représente une idée, un concept, des valeurs et non une personne.

Signification de Le Diable dans le tarot

La carte inversée ou en négatif est traditionnellement considérée comme un renforcement de tous vos défauts. Elle dresse un constat et vous presse de changer de façon de vivre et de penser. Selon la configuration du tirage (une carte ne prend vraiment un sens précis que quand elle est en lien avec d’autres cartes), le Diable vous éclaire sur l’inconfort de votre position, il vous fait prendre conscience que vous êtes esclave de votre situation et il vous pousse à réagir, ou bien il vous signale que votre comportement est blessant pour vos proches.

La carte inversée peut aussi représenter une personne de votre entourage qui est malfaisante, méchante, violente, ou qui veut vous utiliser sans scrupules.

En négatif, les mots-clés de la carte du Diable sont machiavélisme et violence des débordements.

Clé du Tarot

Le Diable et l’Amour

Amour : significations positives

Si vous tirez la carte du Diable en réponse à une question d’ordre sentimental, c’est que vous aimez avec passion et excès. Vos relations amoureuses sont très charnelles, vous rendez vos partenaires dépendantes du plaisir physique que vous leur procurez. Vous possédez les énergies des deux sexes et vous comprenez la psychologie féminine . Vous êtes un amant exceptionnel et attentif au plaisir de l’autre.

Vous êtes un bon vivant, un amateur de bonne chère, vous aimez les plaisirs terrestres et les plaisirs de l’esprit. Vous recherchez l’ivresse des sens et la jouissance spirituelle.

La carte du Diable vous invite à dispenser à vos enfants une éducation ferme. Le Diable vous suggère de les mettre dès leur jeune âge devant les réalités de la vie, et de leur inculquer des principes simples et un bon sens pratique. Il vous propose de les aider à forger leur caractère tout en jouant avec eux.

Le Diable et l’amour

La carte du Diable vous assure que votre stature imposante (au propre et au figuré) protégera vos enfants et en même temps leur montrera le chemin de l’assurance et les bienfaits de la croyance en leur pouvoir sur leur vie. Le Diable vous met en garde cependant à ne pas franchir la frontière entre éducation et brimade.

Dans le domaine relationnel, la carte signifie que vous saurez être un ami solide et agréable. Vous aimez fédérer l’attention dans les rencontres, les repas, les fêtes. Votre amitié a quelque chose de brut et de fin à la fois. Quand on vous connaît bien, on comprend que vous êtes une personne de confiance.

Amour : significations négatives

La carte du Diable vous conseille de doser votre autorité sur vos proches (amis, conjoint, enfants) et de leur laisser leur libre-arbitre et la possibilité de s’exprimer.
Le Diable vous met en garde contre votre tempérament fougueux qui peut vous entraîner dans des brouilles violentes ou des passions dévastatrices.

La carte vous invite aussi à veiller à ce que vos pulsions sexuelles restent toujours sous contrôle. Ou bien la carte vous demande de surveiller le comportement dominateur en amour de votre partenaire, afin que vous ne subissiez pas de sa part, un jour, un rabaissement difficile à supporter.

Le Diable vous déconseille d’user et d’abuser de votre pouvoir de séduction dans le but d’additionner les conquêtes. Il vous invite aussi à être fidèle.

Il se peut que la carte inversée vous mette en garde contre votre souci permanent de perfection, qui risque à la longue de vous miner le moral.

Envers vos enfants, le Diable vous avertit que si vous vous montrez trop autoritaire, vous ferez d’eux des êtres faibles ou révoltés.

La carte du Diable peut signifier que votre absence naturelle de complexe concernant la nudité va choquer et donner de vous une image impudique.

Si vous tirez la carte du Diable inversée ou en contre, c’est que les cartes vous lancent un avertissement. Vous risquez peut-être de devenir esclave de vos pulsions, ou d’être aveuglé par vos désirs.

Si vous dites vous sentir prisonnier de vos habitudes ou d’un mode de vie que vous n’avez pas choisi, la carte inversée vous conseille fortement de réveiller la force qui est en vous, pour briser vos chaînes, en analysant froidement ce qui a causé votre mal-être, puis en agissant.

Vous vous sentez confusément mal psychologiquement, des rêves étranges frappent votre imagination. Vous n’appréciez pas l’impression désagréable de ne plus avoir de contrôle sur vos pensées. Tirer la carte du Diable inversée sera pour vous un révélateur et vous poussera à agir au plus tôt pour forger une solution radicale.

Si la carte en contre représente une tierce personne, ça signifie que votre partenaire ou conjoint veut vous façonner à l’image qu’il se fait de la personne idéale . Le Diable vous conseille un débat en tête- à- tête où chacun fera un pas vers l’autre: votre conjoint acceptera qui vous êtes, et vous corrigerez certains de vos comportements.

La carte du Diable peut vous inviter à travailler votre façon de communiquer, ou d’exprimer vos sentiments. Le Diable vous conseille de faire preuve dans tous les domaine relationnels d’une sincérité totale.

Clé du Tarot

Le Diable et le Travail

Travail : significations positives

Selon le Diable, vous devez vous laisser guider par votre goût de l’exercice du pouvoir (ou bien un collègue ou un proche vous aidera à développer ce goût). Cette carte est la promesse que vous vous élèverez résolument dans l’échelle sociale. Le Diable vous conseille de consolider votre emprise sur les autres afin de rassembler les énergies autour de votre projet. Le Diable vous invite à prendre en charge avec autorité l’équipe dont vous êtes responsable.

Il se peut que vous soyez issu d’un milieu modeste. La carte du Diable remarque que c’est la raison qui vous pousse à vouloir une revanche matérielle sur la vie. Le Diable vous promet des progrès professionnels qui seront votre fierté.

Le Diable et le travail

Le Diable vous invite à développer vos talents de conciliateur. Cette carte signifie que vous excellez ou excellerez dans les métiers de contact. Elle vous suggère de bousculer, d’appuyer là où ça fait mal et de presser énergiquement les cœurs et les esprits, afin d’en sortir radicalement ce qui met un frein à leur créativité.

La carte vous demande d’ accroître votre réactivité. Vous êtes par exemple un chef d’entreprise énergique et innovant. Quel que soit votre métier, le Diable vous insuffle encore plus d’intuition, par exemple quand il s’agit de choisir de nouveaux membres pour votre équipe ou de trouver des débouchés à ce que vous avez produit.

Le Diable vous suggère d’être exigeant et de ne tolérer aucun échappatoire, aucun faux-fuyant. La carte du Diable vous invite à mettre sans ménagement les gens devant leurs responsabilités, pour le bien de l’entreprise.

Travail : significations négatives

La carte du Diable en négatif signifie peut-être que votre goût pour le pouvoir a pour unique but d’en imposer aux autres. Le Diable vous conseille de viser plutôt, par votre réussite professionnelle, votre satisfaction personnelle et la fierté de vos proches.

Tirer la carte du Diable inversée en réponse à une question d’ordre professionnelle peut être un avertissement sur les moyens contestables dont vous vous servez pour monter au plus haut de l’échelle. Elle vous invite à l’honnêteté et au respect des autres.

Si vous n’êtes pas un travailleur indépendant qui exerce sa profession seul, la carte inversée peut vous déconseiller les intrigues, ou l’utilisation de votre connaissance clairvoyante de la personnalité de vos collègues pour exploiter leurs faiblesses.

Le Diable s’empare souvent de l’esprit des hommes politiques ou des notables d’une ville, de personnes occupant des postes à responsabilités. Si c’est votre cas, la carte vous conseillera de tempérer votre soif de gloire, et de maîtriser la griserie du pouvoir, sinon vous perdrez le contrôle et vous ne saurez plus qui vous êtes vraiment.

Ou bien la carte du Diable signifie que vous manquez de sens pratique et d’opiniâtreté (de fermeté, d’acharnement). Vous cachez peut-être vos incapacités professionnelles ou votre immobilisme derrière les règlements ou d’autres raisons extérieures. La carte inversée vous demande d’analyser votre comportement avec objectivité, puis de trouver en vous la force d’y apporter des corrections.

La carte du Diable peut envisager un autre problème: celui de votre acceptation à être soumis ou exploité par certaines personnes de votre entourage professionnel. Le Diable vous assure que vous trouverez en vous la volonté de mettre fin à ces pressions, en prenant confiance en vous .

Si la carte du Diable ne vous représente pas, elle lui signifie que vous devez être sur vos gardes parce que quelqu’un, dans son entourage professionnel, veut vous manipuler.

Clé du Tarot

Le Diable et l’Argent

Argent : significations positives

La carte du Diable vous assure que vous mènerez vos finances d’une main de fer. Elle vous invite à tout calculer et à ne prendre aucun risque à la légère. Elle vous conseille de faire en sorte que les rentrées soient abondantes. Selon le Diable, vous êtes peut-être quelqu’un qui vise la richesse et le confort matériel.

Si vous tirez la carte du Diable, c’est certainement que l’argent est pour vous un signe de réussite. Vous aimez dispenser des cadeaux luxueux. Mais vous savez toujours où en sont vos dépenses.

La carte du Diable voit en vous quelqu’un pour qui l’argent est aussi un moyen de ne se refuser aucun plaisir. Elle vous suggère de vous en donner les moyens financiers d’être un épicurien passionné qui dévore la vie.

Le Diable et l’argent

Argent : significations négatives

Peut-être visez-vous par l’accumulation des biens l’admiration ou la jalousie des autres, en menant un grand train de vie. Ou bien vous dépensez sans réfléchir en vous offrant tout ce qui vous fait plaisir. Dans ces cas, le Diable vous met en garde contre la possibilité d’un retournement de situation si vos dépenses vous font vivre au-dessus de vos moyens. Le Diable inversé vous propose de vous occuper de l’équilibre de votre budget. Ne placez pas vos proches dans les difficultés matérielles.

Dans la carte du Diable de certains tarots, le Diable est debout sur un lingot d’or. Ce Diable, s’il est tiré inversé, signifie que vous devez veiller à ne pas devenir l’avare qui serre jalousement sa cassette pleine d’or et ne l’ouvre que pour compter ses pièces. Il vous conseille de ne pas oublier que l’argent est fait pour agrémenter sa vie et celle de ses proches, et pour participer à l’effort humanitaire.

Le message que la carte du Diable inversée vous adresse, dans le domaine de l’argent, est de placer au-dessus des valeurs matérielles les plaisirs simples de la vie et la convivialité, ainsi que les valeurs du coeur et de l’âme. Les diablotins de la carte du Diable vous affirment que l’argent est un asservissement, et Le Diable, avec ses ailes bleues et son ventre nu, parle des plaisirs des sens , du coeur et l’esprit, qui sont plus enrichissants.

Clé du Tarot

Le Diable et la Santé

Santé : significations positives

La carte du Diable vous rassure en vous promettant que vous jouirez d’une santé à toute épreuve. Votre vitalité est débordante. Vous êtes résistant à la fatigue et votre caractère battant vous confère une grande stabilité émotionnelle et psychologique. Votre énergie sexuelle est performante.

Le Diable vous conseille pour votre santé l’exercice d’un sport, même si vous êtes doté d’une constitution qui vous permet la bonne chère sans problèmes. La carte vous demande de consulter de temps en temps pour vérifier si vos artères sont toujours saines.

Le Diable est rattaché au 3°chakra, celui de l’assimilation. C’est le chakra du plexus solaire, centre de gravité du corps. Il est en lien avec les organes de la digestion. La carte du Diable vous demande de vérifier si votre corps élimine efficacement tout ce qui pourrait lui être néfaste.

Le Diable et la santé

Le 3° chakra est aussi situé au niveau du nombril, ce nombril que le Diable exhibe sur la carte. La carte vous conseille de vous renseigner sur les pathologies dont ont souffert les personnes du côté de votre mère et qui pourraient être génétiques.

Le Diable vous invite à exercer votre pouvoir psychique sur votre corps. Il vous fait confiance parce que, d’après lui, vous savez vous régénérer et purifier votre corps. La carte vous rassure si c’est nécessaire sur l’efficacité de la façon dont vous incorporez tout ce qui est nourrissant pour votre santé mentale comme pour votre santé physique. Le Diable vous félicitera peut-être parce que vous alimentez régulièrement l’énergie brûlante qui vous habite.

Santé : significations négatives

Si vous demandez aux cartes d’éclaircir vos problèmes de cauchemars et de sommeil, tirer la carte du Diable inversée signifie que quelque chose qui remonte à la surface de votre subconscient vous perturbe confusément (c’est la signification des ailes bleues du Diable, ce sera aussi celle des eaux bleues dans la carte de la Lune, arcane XVIII).

Si vos rêves et vos sensations sont plus clairs à déchiffrer (par exemple vous rêvez que vous ne pouvez plus bouger, ou vous ressentez une grande lourdeur dans les membres), les diablotins entravés aux pieds du Diable vous confirmeront que vous n’arrivez pas à vous sortir d’une situation pénible.

Les excès auxquels le Diable inversé se livre peuvent être le reflet des vôtres. La carte signifie peut-être aussi que comme les esclaves du Diable, vous êtes dépendants (de la cigarette, de la drogue, des médicaments,de l’alcool, du sexe, du jeu, de la nourriture…). La mise en scène offerte par la carte du Diable insiste sur l’urgence d’une aide pour vous en sortir.

Rappelons que le Diable est relié au troisième chakra, celui de l’assimilation, situé dans la zone du nombril, en lien avec le plexus solaire. Ce chakra est rattaché au feu. Normalement, le bon fonctionnement de ce chakra permet l’assimilation digestive, intellectuelle et psychique. Il permet la purification des énergies. Mais quand la carte est en contre, le Diable annonce une période de mauvais fonctionnement physique et psychique.

Clé du Tarot

Le Nom: Le Diable

Le Diable du Tarot de Marseille ressemble à la créature infernale de la religion chrétienne, le Prince des Ténèbres, le Malin (au sens de celui qui fait le mal), Satan, Lucifer, l’Ange Déchu, le Tentateur qui a précipité l’expulsion d’Eve et d’Adam (les deux êtres à ses pieds?) du paradis terrestre. On dit aussi le Démon.

La déchéance du Diable est montrée: ses yeux louchent, il voit double et cela correspond au sens du nom grec et latin: le diabolus (diabolos en grec) est celui qui divise et désunit. Ses ailes se sont transformées pour s’adapter au monde de l’obscurité. Mais il reste un être ailé, donc supérieur.

C’est aussi le grand séducteur, celui qui attire parce qu’il a une odeur de soufre. Il donne des frissons délicieux à qui veut pimenter sa vie. La beauté du diable exerce un pouvoir attractif puissant. C’est un envoûteur et un grand dispensateur de plaisirs. Comme les Epicuriens de la Renaissance, il nous conseille de «cueillir la rose» sans tarder. La vie est courte, il ne faut rien en perdre.

Ce diable-là est farceur (dans certaines cartes de tarot, il tire la langue), mais contrairement au Démon chrétien, notre Diable n’est pas un tentateur dont on doit se méfier.

Le nom de Le Diable dans le tarot

Clé du Tarot

Le Nombre : 15

Le 15 est dit nombre de Satan. Icelui qui a pour chiffre le 15 impose sa volonté. Il a le choix entre deux chemins de vie: celui qui est bénéfique et lumineux, et celui qui mène vers les ténèbres. En négatif,  ce nombre indique la puissance despotique et les abus, l’orgueil, les excès en tous genres. 

Le 15 qui représente Satan est aussi l’intelligence percutante, souvent dangereuse parce qu’elle peut se retourner contre ceux qui la gèrent mal. Satan est l’ange déchu, il est le «deuxième dieu» à égalité avec Dieu. Ils se partagent les forces du bien et du mal, et aussi une profonde compréhension des hommes.

Le nombre de la carte de Le Diable

Le 15 possède des forces occultes impressionnantes.

Dans le tarot, XV est l’addition de La Roue de Fortune (arcane X) et du Pape (arcane V). Dans la carte X, le Diable apparaît sous les traits du Sphinx , il tient déjà son glaive blanc, ses ailes sont cachées sous une cape, et il nous regarde en face avec sur les lèvres un sourire énigmatique. Dans cette carte, parce que la roue tourne, le Diable n’est encore que le souverain d’un instant. Cinq pas plus loin il a grandi en puissance.

Avec le V, le Diable, comme Le Pape, tient dans sa main gauche l’insigne de sa connexion avec le divin, et de sa main droite il fait un signe: finalement, est-ce que ce signe ne serait pas une bénédiction?

Clé du Tarot

Description de la Carte

Le Diable porte des ailes de chauve-souris, des cornes de cerf, des pattes de lion. Il est bisexuel. Il louche et son sourire est angoissant. A ses pieds sont attachés par une corde deux êtres nus à visages humains, à longues oreilles, et pourvus d’une queue.

Des trois personnages de la carte, le plus imposant est le Diable . Il est debout sur un piédestal rouge directement posé sur le trait qui sépare la figure du nom de la carte. Le piédestal est surmonté d’un coussin pansu couleur chair.

Les griffes du Diable sont acérées. Ces pieds sont larges, ce sont des pattes.

Son collant bleu moule son entre jambes et ses attributs génitaux sont en évidence. Une ceinture rouge laisse son nombril dénudé.

Description de la carte de Le Diable

Le torse du Diable est en partie recouvert par un pectoral d’armure couleur chair représentant deux seins aux larges aréoles.

Ses bras sont épais, ses mains griffues. Il lève quatre doigts de la main droite (en fait il y a bien 5 doigts visibles, le cinquième a été coloré en bleu et se confond avec l’aile). Il nous salue ou bien il veut attirer notre attention. Dans la main gauche il tient entre le pouce et la paume un glaive, pointe dressée vers le ciel. Cette arme n’a pas de garde. Le Diable n’est pas blessé par le double tranchant de la lame.

Deux ailes bleues de chauve-souris sont ouvertes dans son dos.

Ces ailes encadrent le visage du Diable, qui louche et sourit en même temps. Sur ses cheveux jaunes, mi- longs, il a mis un serre-tête agrémenté de deux courtes cornes de cerf. Le sommet de son large crâne touche le trait de séparation entre la figure et le nombre.

A un anneau fixé au socle, deux personnages de petite taille sont attachés par une corde passée autour de leur cou. Celui de gauche est féminin, celui de droite masculin. Ils se ressemblent Ils portent tous deux une queue mince et longue, de grandes oreilles, un chapeau plat rouge et des cornes de cerf noires. Ils tiennent leurs mains dans le dos, dans le même geste que le Pendu (arcane XII). Leurs pieds sont munis de trois doigts pointus s’enfonçant dans le sol, qui ressemblent à des racines. Le visage de l’être féminin est souriant, celui de l’être masculin contracté.

Le sol comporte deux couches: la partie supérieure, jaune, est épaisse et striée de façon rectiligne. Rien n’y pousse. La partie inférieure est plus mince et elle est noire.

Clé du Tarot

Symbolisme du Diable

Le Diable du Tarot de Marseille se sert habilement d’artifices pour impressionner (ou pour jouer?). D’abord il porte des CORNES, qui lui donnent le statut de chef ou de sorcier de la tribu. En même temps ces cornes le connectent aux forces venues de la nature, car ce bois est issu d’un animal sauvage. Il contient dans sa matière de l’énergie tellurique pure.

Ces cornes sont la virilité, puisqu’elles sont portées habituellement par le cerf, qui s’en sert pour les combats entre mâles dans les périodes de rut. Les cornes sont aussi, et cela n’est pas contradictoire, un moyen de capter les forces intuitives, le savoir supérieur octroyé aux élus. Le Diable est- il réellement un élu, ou est-il un simulateur utilisant des contrefaçons?

Enfin,les cornes sont dirigées l’une vers la gauche et l’autre vers la droite , comme pour capter respectivement le passé et le futur. Le Diable est entre les deux, il représente le présent, qui est influencé par ce qu’on a vécu et par nos envies et nos projets pas encore réalisés. Par sa taille, le Diable montre l’importance de vivre ici et maintenant.

Le Diable s’est aussi attribué un GLAIVE, arme intimidante, pointée vers les énergies spirituelles. Ce glaive n’a pas de poignée, il est coupant pour celui qui le possède. Mais le Diable n’est pas prêt à renoncer à cet attribut, car il symbolise son orgueil et sa force de résistance à la douleur, supérieure à tout autre être vivant. Le glaive est une menace non voilée pour quiconque cherche à s’opposer à sa puissante volonté . La lame lui donne le pouvoir de trancher, de nous forcer à prendre des décisions, de nous séparer de ce qui nous entrave. C’est aussi un symbole phallique.

La lame de cette arme est blanche, elle est faite pour agir sur les âmes de manière divine,elle conduit celui qu’elle touche vers la lumière. Elle nous invite à trancher ce qui dans notre vie est impur.

Le Diable s’est pourvu de GRIFFES, excellent outil de prise qui retient les proies. Le Diable nous invite à être tenace dans ce que nous entreprenons. Il nous demande aussi d’être agressif et volontaire dans notre façon d’atteindre nos buts.

Le Diable s’est mis en scène sur un SOCLE, il a pris de la hauteur aux sens propre et figuré. Ce piédestal est petit, mais Le Diable sait se maintenir en équilibre en toute quiétude. Le socle est rouge, signe de pouvoir et de supériorité mâle. Le Diable est un grand maître.

Les AILES DE CHAUVE-SOURIS font du Diable le prince de la nuit. Le royaume du Diable est l’obscurité profonde qui engendre les complots, les cachotteries, les cauchemars, les pensées noires, les dangers inconnus et les monstres. Mais dans la nuit se tiennent aussi les secrets du fonctionnement de l’univers et de l’être humain, les vérités cachées au commun des mortels.

Ces ailes bien charpentées sont en accord avec le fort caractère de Diable, prince des ténèbres. Elles sont signe d’efficacité et de fiabilité.

Elles sont du bleu qui symbolise les pensées créatrices, les réflexions profondes, les énergies spirituelles et celles venues du monde supérieur, les énergies épurées. Car ce Diable est aussi vif d’esprit, doué d’une forte capacité de réflexion et d’intuition. Il est celui qui comprend intuitivement, et qui analyse avec justesse ce qu’il perçoit.

Par ses ailes, le Diable est en connexion avec le ciel. C’est un devin, et ce n’est pas parce qu’il y voit double en louchant qu’il n’a pas une intuition perçante, une perception des autres aiguisée. Il est aussi celui qui pénètre au plus profond des eaux sombres de notre inconscient, ces eaux bleu-nuit qu’on voit dans la carte de La Lune.

Le Diable se met en scène avec DEUX ESCLAVES ENTRAVES, il est un maître dominant et incontesté. Il impose son magnétisme sur les corps et sur les esprits.
les deux diablotins déclinent le thème de la dualité humaine. Ils symbolisent toutes les oppositions qui cohabitent en nous, dont nous sommes les esclaves. Ils sont les deux faces d’un même destin, et pourtant séparés par le Diable qui s’interpose entre eux. Le Diable nous met devant la réalité sans fard, il nous insuffle la force d’accepter volontairement nos imperfections et nos contradictions.

Les diablotins sont la mise en image des tendances masculines et des tendances féminines qui existent en chacun de nous,car le patrimoine de tous est bisexuel. Le Diable lui-même est affublé de signes sexuels féminins (une poitrine imposante) et de signes masculins (un pénis et des testicules). Dans certaines cartes issues d’autres tarots (comme celui de Camoin), le Diable expose lubriquement son sexe.

Enfin les diablotins ressemblent à leur géniteur, ils sont à la fois des monstres et des humains. Mais ils vivent leur situation comme une contrainte, attachés au socle. Leurs mains placées dans le dos ne leur permettent pas de se détacher. Ce qui les retient n’est pas le Diable, mais leur passivité, leur soumission et leur absence de volonté de changement. En nous appelant de la main droite, celle de l’action, Le Diable nous demande peut-être d’agir pour délivrer ces deux êtres, c’est à dire nous délivrer nous-mêmes de notre sentiment de dualité. Il nous invite à réunir nos deux moitiés.

Cette femme et cet homme dans la carte du Diable, mi-humains, mi-animaux, sont entièrement de chair. Ils sont soumis aux forces terrestres, car leurs jambes s’enracinent dans le sol. Ils puisent les forces profondes, issues d’un sol noir riche en ferments et en nourriture substantielle. La nature leur donne la possibilité de grandir et de devenir forts. Mais pour mener leur propre vie ils devront apprendre à se sevrer de leur passivité et le Diable les encourage à prendre leur destin en main.

Les diablotins portent des cornes pour imiter leur maître. Ils sont dans le paraître. Le personnage féminin semble content de ce qu’il est , l’autre est plutôt désolé. Il y a celui qui accepte ou qui est inconscient, et celui qui regrette et voudrait revenir en arrière.

Les diablotins montrent LEURS OREILLES, comme très peu de personnages des arcanes majeurs le font. C’est là, en apparence, une contradiction de plus. Ils sont des esclaves, des demies-bêtes, mais ils sont aussi dotés d’une capacité exceptionnelle d’écoute, d’entendement. Ils nous invitent à savoir écouter et comprendre les voix inaudibles pour le commun des mortels, qui sont issues de tout ce qui vit, a vécu et vivra, et qui sont aussi venues de leur moi profond.

Symbolisme de Le Diable

Par LE JEU DES REGARDS, le Diable nous adresse un message direct et en même temps il aimante notre regard. Il se dégage de cet être assurance et arrogance. Il captive ceux qui l’approchent et il les impressionnent durablement. C’est un séducteur né. Il prouve qu’on peut s’approprier les autres autrement que par la beauté.

Le Diable nous regarde en face,mais ses yeux louchent, il voit de nous deux images.C’est à dire les deux tendances qui habitent tout homme, notre moi terrestre et notre moi céleste.Il a un don de double-vue. Ses yeux en amande sont ceux d’un félin, ils voient dans les ténèbres et hypnotisent.

LE SIGNE que le Diable nous fait de la main droite est amical, mais les griffes sont révélatrices de sa forte part animale. Le Diable a l’âme d’un prédateur. La paume de sa main est tournée vers lui. Il ne dit pas bonjour, il nous invite au contact, il nous fait signe de nous approcher et d’entrer dans son espace. Il nous met au défi de nous confronter à lui. Le Diable est un être au caractère affirmé, plein d’assurance. Il ne craint personne et il nous encourage à aimer les défis.

Le Diable est le seul personnage des arcanes majeurs, avec le sphinx de La Roue de Fortune, à SOURIRE. Il nous veut du bien. Nous prenons le parti ici de dire que ce sourire est sincère.

Peut-être que comme la Bête dans le conte de fées, le Diable attend que quelqu’un l’aime et lui restitue son véritable aspect. Il nous invite à creuser sous les apparences pour trouver les véritables valeurs. Il voudrait que nous oublions le conformisme et les idées toutes faites. Qu’on ose. Nous y gagnerons en beauté de l’esprit et en charisme.

LE SEXE du Diable est nettement suggéré par le caleçon moulant. Il est la preuve de sa virilité et de sa combativité. Il s’en sert comme d’un moyen de domination. Il nous rappelle aussi que c’est le moyen de perpétrer l’espèce.

LES SEINS sur le torse du Diable ressemblent à des prothèses qu’il se serait plaquées sur la poitrine. Ils sont gonflés comme ceux d’une femme qui allaite. Cette poitrine promet des nourritures terrestres propres à nous faire grandir, et à nous rendre solides pour affronter le futur. Seins maternels et sexe paternel se complètent et symbolisent la puissante capacité d’engendrer des projets et des progrès pour soi et pour l’humanité.

Le Diable montre SON NOMBRIL. L’interprétation la plus facile est de parler du nombrilisme du Diable. Mais le nombril est aussi ce qui subsiste du cordon ombilical. Malgré ses pouvoirs, le Diable reste un être de chair qui a été conçu par une mortelle.

Il s’est détaché de sa mère, mais il garde la marque de son appartenance à une lignée. Le Diable, en nous montrant son nombril, nous invite à utiliser l’héritage que nous ont légué nos ancêtres depuis le début de l’existence humaine.

Le nombril est le signe de notre lien à tous avec la première forme humaine de vie. Nous portons en nous la trace des instincts primitifs. Nous bâtissons notre personnalité sur les fondations que sont nos origines. Le Diable exhibe son nombril pour montrer qu’il est conscient de ce qu’il doit à ses géniteurs.

Au sens troisième, le nombril est la marque que les neuf mois de gestation ont laissé en nous. En psychanalyse, on parle des souvenirs intra-utérins, qui s’impriment en nous pour toujours et participent à la construction de notre personnalité.

LA SEMI-NUDITE du Diable est une provocation. Le Diable montre ouvertement le peu de cas qu’il fait du qu’en-dira-t-on, des règles moralisatrices et du conformisme. Il ne cache rien, il nous invite à être authentiques.

Un poète a dit que LES CHEVEUX sont les pensées créatrices et les idées qui sortent de la tête. Ceux du Diable sont abondants , mais en partie comprimés par le serre-tête. La liberté et la hauteur de la pensée et de la créativité sont en partie auto-contrôlées. Par le trophée royal des cornes dont le Diable s’est affublé, ce qui fermente sous son crâne volumineux est connecté au passé et au futur. Par leur couleur propre à l’or et au rayonnement solaire, les pensées ont une valeur inestimable, quasi divine.

Dans LA TRINITE représentée dans la carte du Diable, sont présents au même instant le passé, le présent et l’avenir. Le présent est lié à ce qui a eu lieu avant lui et à ce que sera le lendemain.Si l’instant présent est dominant dans cette carte, c’est parce que le Diable nous dit que nous devons nous appliquer à vivre pleinement le ici et le maintenant. Le Diable nous donne une leçon d’épicurisme.

Le Diable est aussi la réunion des émotions et des sentiments, de la réceptivité, considérés comme féminins, et de la force dans l’action, de l’énergie, considérées comme des qualités masculines. Le Diable, par sa dimension dans la carte, est la preuve de la puissance sur soi et sur les autres que donne cette union.

Le Diable est UN ÊTRE COMPLET, ses bras sont puissants et son crâne sur-développé contient un cerveau fertile. Il est la vitalité à la fois physique et intellectuelle. Bien campé sur ses pieds crochus, le Diable est en contact direct avec la réalité et les forces telluriques. Et par sa tête qui touche le sommet du cadre intérieur de la carte, il est en contact avec les forces célestes.

Ses pieds sont posés sur quelque chose de rond qui émerge du sol. C’est peut-être le monde, qu’il domine de toute sa hauteur. Le Diable est un souverain universel.

Ce gonflement couleur chair est peut-être le symbole du ventre maternel et de la marque que le Diable nous imprime avant que nous soyons sorti de ce ventre.

Clé du Tarot

Conclusion

L’interprétation d’une carte dans un tirage est à moduler en fonction des autres cartes du tirage qui lui sont proches. C’est valable aussi pour une carte forte comme celle du Diable.

Jodorowsky dit dans «La Voie du Tarot» que les cartes agissent comme un miroir. Les grandes questions que le Diable qui louche pose sont en rapport avec la vue : Est-ce que je me vois tel que je suis? Est-ce que je répugne à accepter ce que l’image du Diable me renvoie? Est-ce que je suis capable de voir au-delà des apparences?

Ne vous laissez pas impressionner par la carte du Diable. Plus que toute autre carte du Tarot, l’arcane XV vous propose une vie meilleure si vous savez chasser de votre esprit tous les préjugés sur le corps et la chair.

Clé du Tarot

Conseil du jour

Vous avez peut-être rencontré toutes sortes de diables: par exemple des gens qui vous effraient parce qu’ils sont laids, brusques, bourrus ou marginaux. Le conseil du jour est: apprenez à les connaître. Découvrez les richesses qu’ils possèdent et les trésors insoupçonnés qu’ils sont prêts à partager avec vous.

Dites-vous que le vrai diable prend un visage séduisant quand il veut tromper votre vigilance.