La Justice dans le tarot de Marseille

La Justice dans le tarot de Marseille

La Justice – Arcane VIII

La Justice est avant tout une carte d’autorité. Elle représente l’omniscience et l’omnipotence:elle sait tout, elle peut tout. La Justice applique des principes universels et atemporels. Elle est à la fois faite de chair humaine et de souffle divin, mais elle peut se tromper (l’erreur est humaine). L’atteinte de la perfection en tout est sans cesse compromise. Malgré son attitude peu engageante, La Justice nous veut du bien. Elle nous donne le courage de voir nos erreurs et de les corriger. Elle est sévère et nous demande la recherche de la perfection. La Justice veut que nous tranchions dans le vif pour nous séparer de ce qui en nous est imparfait, mauvais, dégradé, quitte à en souffrir sur le moment.

Clé du Tarot

Mots-Clés

Mots clés positifs

  • S’occupe de vivre avec application le présent, car elle sait que les ondes positives de maintenant auront des répercussions sur son futur.
  • Sait trancher entre ce qui est bon pour son présent ou son proche avenir, et ce qui est mauvais.-
  • Saura peser tous les éléments qui entrent en compte dans un choix.
  • Tient compte des entremêlements de toutes les forces invisibles de l’univers et des énergies émises par ceux qui le composent depuis toujours et partout.
  • Apprend à croire en sa clairvoyance.
  • Maîtrise des émotions dans les moments de choix importants.
  • Mixera les envies de hauteur et les besoins physiques et matériels.
  • Reproduira plusieurs fois dans sa vie le tri et la pesée de ses actions et de ses intentions.
  • Vie sentimentale équilibrée. Couple solide, vous vous comprenez et vous vous complétez.
  • Liens affectifs avec les enfants profonds mais pas forcément démonstratifs.
  • Vie familiale basée sur des principes fermes mais justes.
  • Vie professionnelle réussie grâce à des règles de conduite. Effort soutenu.
  • Joue facilement le rôle de médiateur dans les conflits.
  • Argent bien géré, achats et placements pensés.
  • Santé surveillée, 3° et 6° chakras actifs, équilibre mental et corporel.

Mots clés négatifs

  • Moment de conflit.
  • Du laisser-aller.
  • Ne croit pas en sa capacité à redresser la situation.
  • Rigide et coincé.
  • Mauvaise communication avec la personne aimée et avec les autres.
  • Entretien d’une tension permanente au sein du foyer.
  • Absence de tendresse envers ses enfants.
  • Sévérité et exigence démesurée envers les membres de sa famille et envers lui-même.
  • Mauvaise connaissance de soi.
  • Problèmes dans la vie professionnelle qui doivent être résolus sans attendre.
  • Manque d’organisation et de sang-froid.
  • Carriériste sans scrupules.
  • Entorse aux règles morales de sa profession.
  • Finances mal gérées, pas de priorité entre les achats.
  • Santé bancale.
  • 3° et 6° chakras en souffrance.
  • Problèmes de digestion et d’élimination.
  • Absence de contrôle.
  • Influence négative d’une personne intransigeante ou malveillante.

Clé du Tarot

Significations dans un Tirage

On dit « raide comme la justice»: effectivement la Justice du Tarot de Marseille est raide, mais cette inflexibilité est une qualité, c’est le gage qu’elle est tenace et qu’elle ne nous abandonnera pas. Elle nous juge avec équité et ne se laisse impressionner par personne. On ne peut ni l’intimider, ni l’influencer.
Le questionnement qu’elle nous demande de faire sur nous est éprouvant. C’est une épreuve qui nécessite du temps et de la discipline. Aucun écart n’est permis quand nous sondons notre moi. Dans tout ce que nous entreprenons , nous devons suivre le chemin le plus droit.

La Justice veille sur l’équilibre universel, et elle rappelle à l’homme qu’il est un maillon actif dans la chaîne de cet équilibre. L’être humain a donc le devoir de suivre des règles d’équité, pour l’harmonie cosmique et pour sa propre harmonie, sous peine de dérégler les flux du monde.

La Justice tient ses pouvoirs des forces supérieures et des forces telluriques, qu’elle maîtrise. Elle est efficace parce qu’elle sait peser ces forces et elle les utiliser dans un dosage savant, en fonction des besoins.

L’ autorité de la Justice s’exerce de façon subtile, car elle n’impose rien. Elle est un rappel à l’ordre.Elle nous conseille un comportement irréprochable. Son air froid et son glaive tranchant sont des arguments intimidants, propres à nous faire réagir. Nous savons instinctivement que si nous restons sourds à ses mises en garde, il nous en cuira.

Signification de La Justice dans le tarot

Dans tous les domaines, la Justice en contre ou en position inversée est signe de discordes, de litiges, de conflits, et de mal-être. La carte quand elle est tirée signifie que vous avez du mal à vous gendarmer et que vous vivez dans le laisser-aller. La carte vous révèle peut-être que vous portez des œillères, ou qu’on fait en sorte que vous soyez aveugle à ce qui se passe autour de vous et en vous.

Ou bien tirer la carte de la Justice signifie que vous vous conformez si rigoureusement à la tradition, aux règles de la société et aux tendances du moment, que vous ne possédez pas de véritable personnalité. Vous ne savez plus qui vous êtes.

La carte vous met en garde contre votre propension inconsciente à oublier (ou vous n’avez jamais cru) que vous avez en vous tout ce qui est bon pour vivre une vie stable, équilibrée, proche de la perfection. La carte veut vous faire prendre conscience que vous vous refusez les grandes satisfactions spirituelles et sensuelles.

Clé du Tarot

La Justice et l’Amour

Amour : significations positives

La Justice signifie que votre vie sentimentale est équilibrée et harmonieuse. Avec la personne qui partage votre vie, vous formez un beau couple. Vous vous comprenez et vous vous complétez. La carte vous invite à faire ce qu’il faut, chaque jour, pour que les liens amoureux restent intacts. La Justice, avec sa robe rouge, vous invite à laisser libre-cours à votre sensualité dans l’intimité.

Cette carte vous demande de vivre intensément l’instant présent, parce que ce que vous faites aujourd’hui aura une répercussion sur le futur. Elle vous encourage à oublier les mauvaises expériences passées, après avoir réfléchi sur les erreurs à ne pas reproduire. Pour une réflexion productive, la Justice vous conseille de garder la tête froide et de tenir à l’écart les sentiments et les émotions. C’est ce que symbolise le corset , le bandeau et les couleurs froides dans la carte ci-contre.

Dans vos relations amicales, la carte de la Justice vous conseille de choisir vos amis en fonction du cœur comme de la raison. Mais aussi et surtout, la Justice, qui bénéficie d’un troisième œil puissant, vous rappelle que l’intuition et l’instinct sont des moyens performants pour trouver l’ami véritable.

La carte vous pousse donc à développer le don de double-vue que chaque humain a en lui, mais qu’il ignore trop souvent. Comme dans la carte de l’Amoureux, la Justice considère que la réussite sentimentale vient d’un dosage, plus ou moins contrôlable, d’une alchimie secrète. La Justice vous montre que vous pouvez faire votre possible pour ne laisser qu’une toute petite part au hasard dans vos choix sentimentaux.

La Justice et l’amour

La Justice est avant tout une femme et une future mère. Elle vous parle de la vie familiale. Elle vous invite à la baser sur des règles et des principes clairs, et à veiller à ce que chacun y joue un rôle précis. D’après cette carte, l’équité doit prédominer au sien de la famille. En ce qui concerne vos rapports présents ou à venir avec vos enfants, la Justice vous demande une fermeté mesurée, afin que leur personnalité ne soit pas brisée.

Au premier degré, la carte de la Justice tirée en positif annonce union, une naissance, un événement qui viendra enrichir notre vie sentimentale.
La Justice, si elle ne vous représente pas dans un tirage, annonce la rencontre avec une personne féminine hors-normes, impressionnante, pleine de principes. Cette personne va vous aider à mettre de l’ordre dans vos relations et à doser votre façon de vivre vos passions.

Amour : significations négatives

La carte inversée de la Justice vous met en garde contre les déséquilibres qui se sont introduits (ou vont s’introduire) dans votre vie sentimentale. Votre union amoureuse est peut-être bancale. La personne que vous avez choisie est peut-être incompatible avec votre idéal sentimental. La carte de la Justice vous invite à corriger ces problèmes existentiels.

Il se peut que la carte de la Justice apparaisse dans votre tirage pour vous annoncer que vous allez droit vers une rupture, un divorce ou une séparation. A vous de faire une introspection intransigeante, pour peser votre part de responsabilité et celle des autres. La carte vous proposera peut-être de choisir un médiateur.

La carte signifie aussi que vous faites preuve dans vos contacts sentimentaux, amicaux ou familiaux d’une rigidité excessive et d’une grande froideur. Vous êtes intolérant et sévère. Vos principes sont trop stricts. La carte de la Justice vous conseille de faire preuve d’un minimum d’empathie et d’ouverture .

La carte aborde également le problème de la sincérité. Elle vous invite (vous ou bien la personne que vous aimez) à faire preuve d’honnêteté dans votre liaison, ou bien à ouvrir les yeux sur l’hypocrisie de celui ou de celle à qui vous avez donné vos sentiments.

Dans vos rapports familiaux, la Justice constate que vous (ou la personne qui partage votre vie) ne contrôlez pas la sévérité de vos exigences. Vous exercez sur votre entourage des pressions énormes. Vous créez un climat de tension au sein de votre famille. La carte veut vous faire prendre conscience qu’exiger par exemple la perfection à l’école, ou choisir à la place de son fils ses activités extra-scolaires, sans en discuter au préalable, relèvent de l’abus de pouvoir.

La carte vous conseille d’envisager vos relations avec vos enfants sous un autre jour. Une famille heureuse est une famille basée sur l’affection, le respect des capacités de chacun et le dialogue. La carte de la Justice est pour la retenue en public, mais le rouge de sa robe montre l’ardeur qui l’anime dans l’intimité.

Si vous tirez la carte de la Justice en inversé, c’est peut-être pour vous mettre en garde contre l’effet négatif de votre apparence froide et distante, ou du ton catégorique et déplaisant que vous utilisez quand vous vous adressez aux autres.

Au premier degré, la carte signifie qu’en cas de divorce, ou de conflit au sein de votre famille, vous êtes invité à sortir de votre apparente distance, pour analyser avec l’autre les raisons qui vous ont amené à une telle situation. En cas de procès ou de recours à la Justice, la carte vous conseille de défendre vos droits avec autorité.

Clé du Tarot

La Justice et le Travail

Travail : significations positives

Au premier degré, la carte vous imagine entrer dans une carrière en lien avec la Justice, les Lois , l’Administration ou la comptabilité (policier, juge, avocat, notaire, assistante sociale…) Ou bien elle vous propose de jouer un rôle actif de délégué syndical. La carte de la Justice peut vouloir éveiller en vous des dons pour l’arbitrage, la médiation et la remédiation.

Au sein de votre travail, la carte vous conseille de toujours faire preuve d’équité (de respect des droits de chacun) et de transparence. En retour, elle vous pousse à exiger le même comportement de la part de vos collègues, de votre direction ou de vos clients.
Selon la carte de la Justice, vous pouvez être appelé à intervenir dans un conflit sur le lieu de votre travail. Votre regard froid et objectif, votre honnêteté et votre rigueur font qu’on vous respecte.

La carte vous demandera peut-être de faire régulièrement le point sur la manière dont vous exercez votre profession. Elle vous conseille pour cela d’adopter plusieurs points de vue (spirituel, matériel, affectif,…) et de peser les réponses qu’ils vous apportent.

Si vous interrogez le tarot pour savoir si vous allez atteindre la réussite professionnelle, la carte de la Justice vous promettra que le succès est assuré si vous respectez la morale, les lois et les procédures, et aussi vos propres principes de droiture.

La Justice et le travail

Travail : significations négatives

La Justice en contre vous dit qu’en occupant votre esprit d’une multitude de projets, vous l’empêchez de se concentrer sur ce qui est actuellement en chantier. Dans votre profession, vous ne faites pas assez cas de l’instant présent. La carte inversée vous conseille de mettre votre énergie et votre satisfaction dans chaque journée de travail, l’une après l’autre.

La carte vous pousse aussi à utiliser à tous moments votre sens pratique et votre souci de la perfection. Elle vous met en garde contre toute précipitation: ne vous engagez pas dans des projets sans en avoir pesé toutes les composantes.

Tirer la carte de la Justice inversée signifie peut-être que vous n’êtes e pas assez respectueux des règles et des devoirs qui régissent votre profession (autrement dit de la déontologie). Vous manquez d’éthique.

La carte veut vous prévenir des dangers que votre comportement compétitif excessif vous fait encourir: vous êtes prêt à sacrifier beaucoup de choses pour grimper les échelons, vous manquez de scrupules , ou bien vous êtes corrompu. La carte inversée vous met en garde contre la déception ou la honte que vous apporterez à vos proches et d’éventuels problèmes juridiques.Elle vous demande de vous reprendre.

Peut-être manquez-vous de souplesse dans vos relations professionnelles. Vos contacts sont abrupts et vos paroles tranchantes sans raison. Le message de la carte est simple: détendez-vous et apprenez à vivre en bonne entente avec vos collègues ou vos clients, ou, au moins, apprenez à faire preuve de tolérance. Relativisez ce que vous vivez au travail et pensez à toutes les bonnes choses qui vous attendent ailleurs.

Clé du Tarot

Le Justice et l’Argent

Argent : significations positives

La carte de la Justice vous confirme que vous êtes très fort dans la gestion de vos finances. C’est presque une qualité innée chez vous. Mais c’est une qualité qui se travaille. La Justice vous conseille de tenir vos comptes quotidiennement, et de peser l’utilité et les conséquences financières de vos dépenses.

Vous consultez peut-être les cartes parce que vous envisagez des changements dans votre cadre de vie. Vous désirez accéder à la propriété, vous rapprocher de la campagne, refaire la décoration…Le tirage de la carte de la Justice vous demandera de faire preuve de mesure et de clairvoyance dans vos choix d’ordre matériel. Ne perdez pas de vue que ce que votre argent vous permet doit viser l’amélioration mentale de votre qualité de vie.

La Justice et l’argent

Argent : significations négatives

La carte de la Justice inversée annonce des problèmes pénibles. Faillite, vol, mauvais placement risquent de se produire si vous ne prenez pas assez de précautions. Soyez vigilant, afin de limiter les risques de perdre une importante somme d’argent ou des biens auxquels vous tenez.

La carte peut vous mettre en garde contre des complications judiciaires, un procès interminable, qui vont saper votre budget et votre moral .

D’après la carte de la Justice, vous devez apprendre à réfléchir à vos dépenses afin d’équilibrer sainement son budget. Peut-être accordez-vous trop d’importance au paraître, ou avez-vous la folie des grandeurs .

Clé du Tarot

La Justice et la Santé

Santé : significations positives

La Justice est rattachée au 3° chakra, celui de l’assimilation exercée par le foie, l’estomac, la rate et la vésicule biliaire. L’élimination des déchets inexploitables par le corps est également une fonction corporelle importante pour la santé de tous les autres organes et, par ricochet, pour la santé mentale et l’équilibre psychique et émotionnel. La carte de la Justice peut constater que vous maîtrisez la santé de votre corps et de votre esprit, parce que vous veillez à ce que les organes de digestion et d’élimination fonctionnent bien.

La Justice étant celle qui veille à l’équilibre et à la stabilité en toute chose, elle vous invitera à ne pas relâcher votre surveillance de la bonne circulation entre tous vos chakras . Dit autrement, vous serez encouragé à veiller à ce que tout petit problème de santé, localisé sur un endroit de votre corps, ne dégénère pas en une chaîne de réactions touchant d’autres parties du corps.

La Justice et la santé

Avec son «oeil» au milieu du front, la Justice est aussi rattachée au 6° chakra, le chakra frontal. Ce chakra a une influence sur le cerveau et sur les organes placés sur le visage. Il agit sur la réception et sur l’émission. Ce qui entre en nous et ce qui en sort. Les yeux sont tournés autant vers l’extérieur que vers l’intérieur. L’air qui passe par le nez symbolise l’inspiration artistique et la force de l’intuition (on dit par exemple que l’on a du flair). La bouche est le pouvoir des mots.Les oreilles sont réceptives et opèrent pour certains la captation de voix inaudibles pour le commun des mortels.

Pour résumer, la Justice veille au bon fonctionnement de vos organes de communication et de votre cerveau, et elle accorde une place assez importante à l’intuition, à côté de la logique et du raisonnement. Être intuitif joue un rôle apaisant sur le corps et le mental.

Santé : significations négatives

La carte de la Justice inversée indique principalement que vous risquez de vivre les répercussions sur votre santé physique d’un conflit d’ordre psychologique ou affectif non éclairci. La carte de la Justice inversée vous conseille de prendre le temps de vous poser, pour créer une atmosphère favorable à la reconnexion avec l’éther et avec les énergies de la terre. Ancrez- vous dans le sol et simultanément préparez l’ouverture de votre esprit, pour que la sérénité se glisse en vous jusque dans la moindre fibre de votre chair.

La carte vous prévient que votre tempérament colérique et angoissé peut vous amener à retourner votre violence contre vous.

Sachant que votre ventre est votre «deuxième cerveau», la carte veille à ce que vous en preniez soin en surveillant la qualité de votre alimentation. La Justice peut signifier que vous avez besoin d’un rééquilibrage de vos chakras, parce que vos flux vitaux circulent mal en vous.

Clé du Tarot

Le Nom: La Justice

La justice est un principe philosophique, juridique et moral fondamental. En fonction des mérites, elle récompense et sanctionne. C’est le respect du droit et de l’équité, le respect d’autrui. C’est la base de toute société humaine évoluée, que ce soit une tribu dite primitive ou une nation développée.

Le mot «justice» désigne aussi l’institution chargée d’exercer le pouvoir juridique, d’appliquer les lois. Aujourd’hui, c’est l’Etat. Religieusement, c’est Dieu. La justice s’accompagne d’un décorum souvent majestueux: salles avec de hauts plafonds, perruques pour les avocats anglais ou robes noires, cérémonial etc. La justice est faite pour impressionner. Les sentences qu’elle rend sont importantes, surtout dans les pays où la peine de mort est maintenue.

La justice se doit d’être rigoureuse et impartiale. On l’oppose à la charité, qui est un acte de bonté, et à la miséricorde, qui consiste à pardonner par pitié à un coupable. La justice n’opère ni par bonté ni par pitié.

Le nom de La Justice dans le tarot

La justice humaine et religieuse sont justes dans un pays ou une époque, mais elles ne le sont pas forcément dans un autre temps ou un autre endroit. La Justice du Tarot de Marseille, elle, est universelle et atemporelle.

D’ordinaire, les tribunaux rendent la justice avec une grande lenteur, tandis que la Justice du tarot agit dans l’immédiat. Elle vous oblige moralement , dès le moment où vous vous trouvez en face d’elle, à peser vos actes et vos pensées. Elle provoque en vous une prise de conscience de l’urgence d’équilibrer votre vie.

Clé du Tarot

Le Nombre : 8

Le nombre VIII, écrit 8 en chiffre arabe, est l’équilibre cosmique et la perfection. Le 8 est fait de deux cercles superposés qui se touchent. L’un soutien l’autre. Ils sont indispensables l’un à l’autre. Le 8 symbolise l’atteinte de la perfection grâce à l’équilibre des rapports entre la sphère du ciel et celle de la terre.

Placé à l’horizontale, le 8 est la lemniscate ou le ruban de Moebius, c’est-à-dire la représentation de l’infini et de l’éternité. Ce nombre rappelle aux hommes que tout est lié. Le monde s’autogénère, notre vie est faite d’éléments successifs qui forment une boucle.

Cette boucle parfaite est le serpent qui se mord la queue. C’est l’éternel recommencement, la continuité harmonieuse entre le passé, le présent et l’avenir et l’incessant retour à la source (comme le cycle de l’eau). Notre vie est l’interpénétration de ces trois époques. L’ordre chronologique est aboli au profit d’un ordre naturel différent, semblable aux cycles de la Terre avec les saisons et de l’Univers entier. Il n’y a ni début ni fin. C’est de ce recommencement que vient la croyance dans la réincarnation dans un autre corps à chaque fois que nous mourons.

Le nombre de la carte de La Justice

Considérons maintenant l’écriture du nombre en chiffre romain. C’est l’addition du V et des III. Avec le V, nous avons le Pape, hautement connecté aux puissances célestes et avec le III nous avons l’Impératrice, femme de séduction et de créativité mentale bouillonnante. Nous obtenons l’idéal d’un équilibre entre la perfection spirituelle et la perfection esthétique, recherché par tout créateur. Le VIII symbolise finalement nos buts principaux quand nous créons jour après jour notre grande œuvre, c’est à dire notre vie.

Le VIII est aussi 4+4. C’est deux fois le carré, symbole d’équilibre et de perfection. Nous retrouvons, à travers l’écriture du 8 en chiffres romains, le symbole de la stabilité et de la personnalité achevée.

Le chiffre VIII est donc en adéquation avec le sens de la figure, quand la carte parle de l’union de deux mondes complémentaires, celui d’en haut et celui de notre monde terrestre.

Clé du Tarot

Description de la Carte

Une jeune femme aux cheveux couleur chair et au visage impassible est assise dans un grand fauteuil doré au dossier incurvé. Ses pieds sont cachés dans les plis d’une robe rouge et d’un manteau bleu aux manches très amples, qui descend bas sur le sol. Elle est en pleine nature, les pieds posés sur une terre où pousse une plante à quatre feuilles couleur or.

Description de la carte de La Justice

La Justice tient dans sa main droite un glaive à double tranchant parfaitement vertical. Sa main gauche tient une balance à fléau dont les plateaux sont deux coupelles vides. L’une des coupelles est plus petite que l’autre. Elles ne sont pas au même niveau. La justice soutient la coupelle à sa droite avec le genou, et avec son coude elle empêche celle à sa gauche de remonter.

Elle porte autour du cou un lourd collier d’or tressé. Sur sa tête, un mortier (coiffe des magistrats) à deux cercles, surmonté d’une couronne et orné en son centre d’une décoration circulaire en creux ou en protubérance.

Cette figure est la première des trois arcanes majeurs du Tarot de Marseille à nous regarder en face.

Clé du Tarot

Symbolisme de La Justice

La valeur du présent

La Justice ne regarde ni à gauche (vers le passé), ni à droite (vers le futur). Elle s’intéresse au présent, à la personne qui est devant elle au moment du tirage. Elle s’adresse directement à nous, elle ne nous lâche pas des yeux et nous ne pouvons pas nous dérober. Elle nous pousse à vivre ici et maintenant.
Son regard direct est perçant et rien de nous ne lui échappe. Elle est intimidante et nous nous sentons petits en sa présence. Elle force naturellement le respect et obtient l’obéissance. Elle symbolise la pression permanente de notre conscience et des lois sur nous.

Ses yeux, son visage, ses mains et ses cheveux sont couleur chair: elle est donc pétrie de chair humaine. Elle sait ce que ressentent les hommes, elle les connaît intérieurement. Mais ses boucles symétriquement organisées de chaque côté de son visage, et son visage sans expression font d’elle un être à part, un artefact humain, une personne extra-humaine qui a pris l’apparence d’une femme pour capter l’attention de ceux à qui elle se montre, sans les effrayer.

Le pouvoir

La Justice est couronnée, c’est une personne de pouvoir. Elle soutient sans courber le cou une lourde coiffe en or. Cette coiffe concentre en elle les forces supérieures grâce auxquelles elle atteint la spiritualité et la clairvoyance. Le cercle au centre du mortier est un troisième œil, doué de discernement. On peut voir aussi ce double cercle comme une ouverture, qui produit un faisceau capable de pénétrer les gens dans leurs tréfonds.

Tant d’or dans une figure de Tarot est éblouissant. C’est la couleur du pouvoir, de la richesse, et aussi la couleur du soleil et de sa lumière pure qui illumine, réchauffe et réconforte. C’est le blé nourricier et la fécondité de la terre. Les richesses du ciel et de la terre rayonnent autour de la Justice et en elle. Si nous l’approchons, elle nous insufflera toutes ces forces..

En négatif, le jaune de la carte peut devenir la couleur du soufre de l’Enfer ou de l’illusion (tout ce qui brille n’est pas de l’or). C’est le rayon qui aveugle et assèche. La Justice peut devenir une illusionniste sans scrupule ou une force destructrice impitoyable.

Droiture et clarté d’esprit

Droiture et clarté

La Justice a assuré ses arrières: le dossier incurvé de son fauteuil la protège. Les montants sont massifs, ils signifient à quiconque sa puissance et sa stabilité. La Justice est intouchable. Elle est indétrônable. Elle se tient droite, elle symbolise l’exigence de la droiture.

Ce dossier est aussi comme un mur d’écho qui amplifie le message de la Justice, ou comme un mur réfléchissant qui renvoie les émanations supérieures, venues du plan céleste, et la propre puissance de La Justice. La Justice est la force de caractère et la clarté de l’esprit. Avec elle, nous sommes poussés à faire notre examen de conscience, sans rien oublier.

La main droite de la Justice est puissante, elle est capable de tenir sans faiblir la lourde épée. Elle symbolise la force de caractère. La carte nous rappelle que persévérer dans le droit chemin demande un effort constant. Ou, de façon moins moralisatrice, elle symbolise le courage et la constance.

Symbolisme de La Justice

La recherche d’équilibre

Le sol doré sur lequel sont posés les pieds cachés de la Justice est sa seconde source de pouvoirs: la Justice est l’équilibre entre les lois telluriques et les lois célestes. Les quatre feuilles de la plante sont la promesse d’un équilibre solide, le 4 étant le chiffre de tout ce qui est construit pour résister à la chute et à la destruction.

Le glaive que la Justice tient dans la main droite (celle de l’action) est impressionnant. Quand la Justice intervient, elle commence par trancher: son glaive sépare en nous ce qui est bon de ce qui est mauvais. Dans un tirage, ce que la Justice tranche est signifié par la carte posée à gauche de l’arcane VIII. La conséquence de cette ablation est représentée par la carte posée à droite de la Justice.

Après ce tri, la Justice nous demande de peser ce que nous avons gardé. Le fléau de sa balance est horizontal parce que le poids de ce que les coupelles contiennent est le le même. La Justice nous impose de faire minutieusement les constatations qui nous permettront d’équilibrer notre vie.

Mais l’une des coupelles est plus large et descend plus bas. Ce qu’on y a mis est en plus grande quantité, mais pèse le même poids que ce qu’a été placé dans l’autre coupelle. C’est comme dans l’histoire de la balance dont un plateau contient un kilo de plumes et l’autre un kilo de plomb. La carte de la Justice nous incite donc à faire un tri non pas quantitatif, mais qualitatif. Il s’agit pour nous de comprendre ce qui a le plus de poids, positivement et négativement, dans notre vie. Ce qui compte le plus pour nous.

Le corps et l’esprit

La Justice, discrètement, fausse la pesée avec son genou et son coude. C’est une manière pour elle de signifier que notre corps (le genou couvert d’étoffe rouge) doit nous aider à faire monter vers les hauteurs ce qui est en petite quantité mais de grande importance, c’est à dire les qualités de notre esprit, placées dans la petite coupelle de la balance.

La Justice est le double de sa consoeur égyptienne, qui pesait les âmes des morts. Mais la Justice du Tarot s’occupe des vivants, et de la répercussion de leurs actes sur leur qualité de vie ici-bas.

La Justice appuie le fléau de la balance contre son ventre, au point de faire plisser sa robe. C’est de notre chair, de notre corps dont la Justice nous parle, de ce que nos flux corporels charrient. La Justice reconnaît la nécessité, dans nos choix, d’écouter notre chair. Elle impose une contrainte à son corps (dans d’autre tarots, la Justice contient ses pulsions charnelles avec un bouclier ou un corset). La Justice nous demande de réfréner nos pulsions et nos envies excessives ou négatives.

Le collier tressé que la Justice porte au cou est parfois interprété comme une corde qu’elle porte pour se rappeler à tout instant qu’elle est liée à son devoir de droiture et d’équité. Cette tresse est aussi le symbole de la puissance des liens entre tous les éléments de l’univers, l’homme n’étant qu’un maillon de cette chaîne. Chaque maillon pèse le même poids, chacun joue un rôle en rapport avec les autres.

Comme le Pape, la Justice porte la couleur rouge (les énergies telluriques), sous le bleu des forces éthérées. L’ampleur des manches rappelle celle des manches de l’Empereur, mais leurs couleurs sont inversées. La puissance de l’Empereur est principalement terrestre, celle de la Justice est surtout spirituelle. Le pan du manteau bleu qui descend bas sur le sol symbolise la supériorité du spirituel et de l’intellect sur la matière.La force mentale de la Justice rayonne partout.

En même temps, le pied droit de la Justice tient son manteau enfoncé dans la terre. Comme la manche bleue pointue de la femme dans la carte de l’Amoureux, qui pénètre dans le sol, c’est le symbole de l’interpénétration du monde matériel et du monde spirituel. La carte nous conseille encore une fois d’accepter que nous soyons faits d’animalité et de divinité.

Les pieds ne sont pas apparents parce que la Justice agit par la pensée et non avec le corps. Ses genoux écartés lui procurent une grande stabilité. Son corps est un réceptacle sûr pour les activités cérébrales, intellectuelles, psychiques, et il est aussi le lieu protégé de la procréation.

Clé du Tarot

Conclusion

Vous incarnez la droiture. Vous êtes le Clint Eastwood des temps modernes, impassible et inflexible, mais cachant un coeur gros comme la planète. Votre regard peut glacer, vous êtes avare en contacts chaleureux en public. Vous préférez maintenir une distance de protection entre les autres et vous..

La carte de la Justice vous demande de suivre le courant naturel des forces universelles qui régissent le monde et la vie. Elle vous conseille aussi d’être en accord avec votre conscience. Votre vie ne peut être heureuse que si vous êtes juste envers vous-même et envers les autres.

La Justice vous demande de travailler votre sens de l’intégrité et de la morale. Si nous n’agissons pas dans cette direction, tôt ou tard le glaive pourra s’abattre sur nous , et nous paierons nos mauvaises actions.Il ne s’agit pas là d’une punition divine. La Justice vous dit que vos actions négatives sont comme des grains de sable qui grippent les rouages de la grande machine qu’est l’univers., ou de la roue plus petite de notre vie.

La Justice est impressionnante, dans sa pose figée, le glaive présenté en avant. Par ce glaive, l’arcane VIII tranche, et vous engage à réaliser froidement le tri dans votre vie, en vous amputant de ce qui est nécrosé. La carte est finalement consacrée à la purification, même si son glaive n’est pas blanc comme celui du Diable.
Le Diable et la Justice sont des personnes de pouvoir, couronnées et armées. Tous deux ont le regard fixé sur nous, pour mieux jauger la qualité de notre âme et de notre chair. Mais tous deux sont à l’opposé dans leur manière de délivrer leur message:l’une est impassible, l’autre nous sourit et nous fait un signe de la main. C’est que l’une parle de contrôle, tandis que l’autre revendique la liberté.

Clé du Tarot

Conseil du jour

Sans entrer dans un grand débat philosophique, demandez-vous quelle carte, de la Justice ou du Diable, vous semble la plus convaincante. Choisissez dans les cartes de votre tarot celle qui vous paraît remplir le mieux le rôle de médiateur entre la Justice et le Diable. Essayez de ne pas raisonner dans vos choix. Pour finir, demandez-vous si, comme le suggère la Justice, il est nécessaire de souffrir pour atteindre la perfection.